Accueil > Connect 4 change/Agriculture > DOCUMENTAIRE SUR LES TIC ET AGRICULTURE.

DOCUMENTAIRE SUR LES TIC ET AGRICULTURE.

Le Mardi 17 Novembre à 19h est passé sur les antennes de la Télévision nationale du Burkina le documentaire portant sur les TIC- Agriculture du Burkina. Ce documentaire qui a duré une trentaine de minutes a joué son rôle, qui était d’informer les populations du Burkina et d’ailleurs (la télévision nationale est sur le satellite) sur les nombreuses applications des Technologies de l’information et de la communication (TIC). S’inscrivant dans la logique du partage d’expériences, ce documentaire se présentait comme un concentré des bonnes pratiques dans l’utilisation des TIC dans divers pans de la vie sociale. Il s’est agit entre autres de :

-l’utilisation des TIC dans le domaine de la santé : la brillante expérience de l’ONG Sahel Solidarité en matière de sensibilisation des populations en milieu rural sur les maladies d’origine hydrique et sanitaire par le biais des TIC ( vidéo projecteur, diapositives...) a été présentée.

-L’utilisation des TIC pour la diffusion de l’information : comme le dit si bien la commentatrice du documentaire : "l’information ne profite qu’à ceux qui y ont accès...". Ayant compris l’importance que revêt l’accès à l’information, la radio FM pag la yiri de l’association du même nom, s’est alors fixée pour objectif de permet à la communauté d’avoir accès à l’information utile dont elle à besoin pour son développement local. Depuis le 20 juin 2009, la radio "la voix des femmes" émet depuis Zabré pour le bonheur de toute la population.

-L’utilisation des TIC pour la commercialisation des produits agricoles : Cette approche de l’utilisation des TIC a été largement détaillée dans ce documentaire. TV KOODO la Boutique KOO SAMA sont entre autres les exemples les plus parlant de cette rubrique.
TV KOODO, est une émission et une plateforme internet conçues pour accompagner l’ensemble des activités menées sur le terrain. Contrairement aux émissions que l’on a l’habitude de voir, l’animation est faite par une chèvre et un margouillat « journalistes » qui dans leurs échanges touchent du doigt les problèmes vécus par le monde paysan...

La boutique Koo sama est logée en plein cœur de Ouagadougou. Cette boutique est une structure de valorisation des produits cosmétiques et alimentaires à base de Karité dont la promotion et la commercialisation se font essentiellement avec les TIC, souligne la responsable.
Tout au long du documentaire, des producteurs agricoles témoignent des augmentations du rendement agricole dont ils sont arrivés grâce à la mise en application du jumelage TIC et Agriculture. Ils utilisent les TIC dans le processus de production et dans la commercialisation des produits agricoles. Certains producteurs donnent des taux de croissance allant à plus 200% ; c’est fabuleux ! Vive les TIC !

Cet élément télévisuel diffusé par la RTB donnait l’occasion de s’apercevoir que les femmes se sont approprié les outils TIC pour la promotion de leurs diverses activités. Elles sont celles qui profitent et qui doivent profiter des possibilités (télétravail, travail à domicile...) qu’offrent les TIC.

Ce documentaire a aussi souligné la tenue du premier forum national TIC et agriculture dans la ville de Ouagadougou du 23 au 25 Novembre prochain. Ce forum d’échange et de partage d’expériences se donne pour mission d’aider les communautés à passer d’une société agraire à une société formée à l’agriculture. Pour y arriver, l’accès et l’accessibilité aux TIC par toutes les couche de la société est le moyen idéal et le défi à relever, le groupe TIC et Agriculture compte relever ce défi.

Plusieurs membres du groupes TIC et agriculture (Mme DOUAMBA Korotimi, Mme CISSE Aicha, Mme. TONDE Blandine, M. kOROGHO Mahamoudou, M. OUEDRAOGO Ferdinand, M. OUEDRAOGO Paulin...) ont intervenu, pour souligné leur engagement pour le développement du secteur agricole, secteur qui a un poids non négligeable dans l’économie du Burkina Faso (38% du PIB).

En conclusion de ce billet, je dirais que dans la société de l’information, il faut bien s’informer globalement pour mieux agir localement.

Par Mahamadi ROUAMBA

Bookmark and Share


 
Ajouter un commentaire ou un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Rejoignez-nous sur   
facebook Burkina NTIC   twitter Burkina NTIC    Réseau social ning Burkina NTIC
Agenda des activités
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
wagues

C4C est une coalition d’ONG neerlandaise qui travaille dans le domaine de la Communication pour le changement dans plusieurs pays. cette vidéo montre une activitié d’apprentissage au Burkina avec ses partenaires.

Lettre d'information