Accueil > Groupe télécentres > Le collège Notre-Dame de Kologh-Naba, doté d’un cybercentre.

Le collège Notre-Dame de Kologh-Naba, doté d’un cybercentre.

Coopération Burkina-Canada. Le collège Notre-Dame de Kologh-Naba, doté d’un cybercentre.

Le Premier ministre du Québec, M. Jean Charest a procédé jeudi 25 novembre 2004, à l’inauguration d’un cybercentre au profit du collège Notre-Dame de Kologh-Naba, fruit du dynamisme de la coopération entre le Burkina Faso et le Canada. La cérémonie a été marquée par la présence du ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique. M. Laya Sawadogo, de son Excellence Mgr Jean-Marie Untaani Compaoré, archevêque de Ouagadougou et d’une forte délégation québécoise avec à sa tête, la vice Première ministre du Québec.

Désormais, les jeunes filles du collège Notre-Dame de Kologh-Naba pourront naviguer sur Internet et s’ouvrir au monde grâce à l’initiative des autorités canadiennes du Québec. La cérémonie d’inauguration de ce cybercentre traduit également l’excellence des liens de coopération entre le Burkina Faso et le Canada. Dans son mot de bienvenue, la directrice du collège Notre-Dame de Kologh-Naba, Sœur Bernadette Pikbougoum a traduit sa joie, et celle de la communauté en général et des bénéficiaires en particulier pour ce précieux geste de la coopération québécoise. "A l’ère de la mondialisation, les nouvelles technologies comme l’Internet constituent un outil précieux au monde, par l’information et la recherche. Grâce à cette généreuse initiative, les élèves et le corps enseignant du collège pourront désormais avoir accès aux diverses commodités qu’offre la toile mondiale," a souligné Sœur Bernadette. Elle a profité de l’occasion pour transmettre ses souhaits de voir agrandir ce cybercentre de plusieurs ordinateurs et l’obtention de bourses canadiennes pour ses élèves. L’évêque de Ouagadougou, Mgr Jean-Marie Untaani Compaoré a relevé que l’Eglise catholique au Burkina Faso s’investit dans l’éducation, un moyen privilégié pour aider les jeunes à prendre conscience de leurs responsabilités dans le développement du pays en contribuant à l’émergence de nombreux cadres et intellectuels parmi les filles et fils de ce pays. "L’éducation et l’instruction pour tous restent un souhait à réaliser surtout en ce qui concerne les filles tributaires du poids de nos traditions. Notre effort de donner à la femme sa place, de préparer la jeune fille à acquérir des connaissances requises pour se dévouer au service de son pays se trouve soutenu par le matériel informatique offert au collège N.D.de Kologh-Naba," a précisé l’archevêque. Les élèves tireront profit et s’ouvriront aux dimensions du monde en choisissant les sites appropriés et conformes aux idéaux que prône l’école, a-t-il ajouté

Pour le ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique, le Professeur Laya Sawadogo, l’importance de ce projet est considérable, tant en ce qui concerne son objectif éducatif premier qui est de promouvoir l’intégration des Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’enseignement, dans le but de renforcer les compétences professionnelles des enseignants, que par l’excellence des outils mis en œuvre. L’initiative, prévue en deux phases, concerne pour la première phase, trois cybercentres à l’intérieur du pays pour les lycées Yadéga de Ouahigouya, départemental de Garango et l’Ecole normale supérieure de Koudougou (ENSK). A Ouagadougou, le lycée municipal Bambata et le collège Notre-Dame des jeunes filles de Kologh-Naba en sont également bénéficiaires. La deuxième phase, après le sommet de la Francophonie, va concerner trois autres cybercentres, deux lycées provinciaux, ceux de Manga et de Kaya, ainsi qu’une structure de formation continue d’enseignants, la DGIFPE/MESSRS à Ouagadougou.

A l’issue des allocutions, le Premier ministre québécois, M. Jean Charest a procédé à la coupure du ruban symbolique marquant l’inauguration de ce cybercentre. Une visite de la nouvelle salle informatique a mis fin à la cérémonie.

Sources http://www.sidwaya.bf/

Bookmark and Share


Rejoignez-nous sur   
facebook Burkina NTIC   twitter Burkina NTIC    Réseau social ning Burkina NTIC
Agenda des activités
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
wagues

C4C est une coalition d’ONG neerlandaise qui travaille dans le domaine de la Communication pour le changement dans plusieurs pays. cette vidéo montre une activitié d’apprentissage au Burkina avec ses partenaires.

Lettre d'information