Accueil > Connect 4 change/Agriculture > Le groupe TIC et agriculture de Burkina Ntic sort son plan d’action

Le groupe TIC et agriculture de Burkina Ntic sort son plan d’action

Le mercredi 28 mars 2007, les membres du réseau TIC et agriculture ont organisé une réunion de travail à l’immeuble Yam Net plus.

Le mercredi 28 mars 2007 les membres du réseau TIC et agriculture ont organisé une réunion de travail à Yam net plus. Cette rencontre a réunis les responsables des projets TIC et agriculture soutenu par l’institut International pour la communication et le développement (IICD). A l’ordre du jour bilan des activités réalisées, adoption du programme d’activité 2007 et divers.

Après la présentation de l’ordre du jour, Monsieur Ferdinand Ouédraogo a fait une brève présentation du groupe TIC et agriculture et ses objectifs.
On retient de cette présentation que le groupe TIC et agriculture est née de la volonté de spécialisation du réseau Burkina-ntic. Ce réseau s’inscrit dans le cadre des réseaux thématiques mis en place par IICD pour permettrent à ses partenaires locaux et aux experts et personnes intéressés de bénéficier d’un cadre d’échange. Ces réseaux permettent d’approfondir la reflexion pour une meilleure insertion des TIC dans les actions de développement et à des groupes homogènes d’échanger sur leurs pratiques.

Après quelques années d’échange sur les problématiques générales, courant 2006, Burkina-NTIC a adopté une nouvelle approche stratégique. C’est dans ce cadre que, le réseau a pris l’engagement de se restructurer en sous réseau thématique en fonction des points d’intérêt de ses membres. C’est ainsi qu’est né le groupe TIC et éducation, Genre et TIC, TIC et Agriculture. A travers ces sous réseaux, ce sont des communautés de pratiques qui se mettent en place.

Pour le moment le groupe TIC et agriculture réunit les projet TIC et agriculture qui bénéficient de l’appui financier de IICD. Il s’agit de IABER sur son projet TV-Koodo, l’information des prix des produits agricoles par le biais de la Télévision Nationale et via Internet, feppasi sur l’utilisation des TIC pour une meilleure production agricole dans la zone de Léo, l’association Paglayiri pour une radio communautaire et un centre multimédia à zabré, l’association songtaab-yalgré sur la promotion de la filière karité à travers la maîtrise des TIC et l’ONG sahel solidarité sur une meilleure sensibilisation sur l’hygiène et l’assainissement avec les TIC. Ce noyau a pour ambition de voir le cercle s’élargir.

Comme activité réalisée le groupe a pris part à trois grandes rencontres pour se faire connaitre des autres acteurs oeuvrant en milieu rural. Il s’agit du troisième forum transfrontalier du Réseau Billital Maroobé tenu du 16 au 17 Février 2007 à Kuna, département de Markoye (environ 400 Km de la capitale du Burkina Faso, Ouagadougou). Plus de 1000 participants notamment des éleveurs pasteurs, des experts, des spécialistes, des autorités administratives venus du Mali, du Niger, du Sénégal, de la Mauritanie, de l’Ethiopie et du Burkina ont pendant ces deux jours réfléchit sur le thème « sécurisation des espaces pastoraux : stratégie, limites et avantages dans un contexte de décentralisation et d’intégration sous-régionale ».

Représenté par monsieur Dagano Joseph de la FEPASSI, Ouédraogo Yacouba et Ouédraogo Ferdinand de l’IABER, le réseau TIC et agriculture a eu l’opportunité de portée à la connaissance de ces derniers son existence et ses ambitions.

Des représentants du groupe ont participé à la rencontre du Réseau de veille sur la commercialistion de céréales sous la directive de Sahel Solidarité qui fait parti de ce réseau. A cette occasion également des représentants du groupe ont pu présenter leur organisation aux acteurs du monde rural et l’importance pour eux de s’approprier les TIC.

Sur invitation de la FEPPASI , le groupe TIC et agriculture a été représenté à l’occasion de la fête de l’igname qui a eu lieu du 09 au 10 mars 2007. Deux membres du groupe ont pris part à la cérémonie. Il faut noter qu’à toutes ces occasions des prises de vue ont été réalisées dans l’optique de faire un film documentaire amateur sur les membres et la vie du groupe.

Après ce point, les participants à la rencontre ont adopté leur programme d’activité 2007. Ils ont entre autre au programme des visites d’échanges inter projets, la réalisation d’émissions radiophoniques et d’articles de presse écrite sur la problématique des TIC en milieu rural. Une sortie de travail au Mali. Les membres ont promis de se donner la main pour faire des TIC pour le développement une réalité.

Roukiattou Ouédraogo BNTIC

Bookmark and Share


Rejoignez-nous sur   
facebook Burkina NTIC   twitter Burkina NTIC    Réseau social ning Burkina NTIC
Agenda des activités
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
wagues

C4C est une coalition d’ONG neerlandaise qui travaille dans le domaine de la Communication pour le changement dans plusieurs pays. cette vidéo montre une activitié d’apprentissage au Burkina avec ses partenaires.

Lettre d'information