Accueil > Connect 4 change/Agriculture > Les femmes de l’association Pag la yiri s’arment pour mettre en (...)

Les femmes de l’association Pag la yiri s’arment pour mettre en place leur radio communautaire

Les femmes de l’association Pag la yiri s’arment pour mettre en place leur radio communautaire

L’association Pag la yiri de Zabré bénéficie depuis 2004 de l’appui de l’Institut international pour la communication et le développement (IICD) pour la création d’une radio communautaire et d’un centre multimédia. Si le centre multimédia est fonctionnel depuis trois mois, la radio communautaire est en pleine germination.
L’association Pag la Yiri couvre 200 villages dans un rayon de 60 km. Nous faisons beaucoup d’activités de sensibilisation d’information et formation dans le domaine de l’éducation des filles, de la santé de la reproduction, de l’environnement, de l’autonomie financière des femmes... Pour mener à bien ces activités, nous faisons beaucoup de déplacer dans ces villages. Ce qui n’est pas toujours aisé, surtout en saison pluvieuse.
Voilà pourquoi nous avons sollicité l’aide de l’IICD pour créer une radio communautaire afin d’être en contact avec nos populations à la base quotidiennement
nous confie Mme Cissé, gestionnaire des projets de Paglayiri.

JPEG - 42 ko
séance de formation
Assis, devant à l’extrême droite, Ousséni Zongo de IICD.

Afin de bâtir cette radio communautaire sur de solides bases, les membres de l’association ont bénéficié d’un séminaire de formation du 04 au 05 avril dernier, à Zabré. Assuré par le consultant radio M. Ilboudou et un technicien de la radio nationale du Burkina, les participants ont réfléchi sur ce qu’est une radio communautaire et comment elle doit être géré.
Pour rester pragmatique et réaliste, des structures partenaires de l’association ayant à leurs actifs des radios communautaires ont été invitées à venir partager leurs expériences dans le domaine. Nous sommes à Zabré pour partager notre modeste expérience avec les femmes de Pag la Yiri qui veulent mettre en place une radio communautaire. Notre radio Kakoobba Yam Vénégré de Ziniaré né en 1998 sous l’impulsion d’une association de paysans a aujourd’hui accumulé des acquis. Mais nous avons connu et connaissons encore beaucoup de difficultés. Montrer ces acquis et ces difficultés aux femmes de Pag la yiri c’est les permettre de développer en amont des initiatives pour renforcer ces acquis à leur niveau et prendre des mesures pour éviter les problèmes que nous avons rencontré, témoigne Jean Baptiste Sawadogo, directeur de la dite radio.

Selon Donald Douari, de la radio communautaire de Goulou, à Pô les radios communautaires étant des radios de proximité, elles connaissent les problèmes des populations. Elles apparaissent donc comme les juges, les parents, les amis et surtout les conseillers de toute la communauté. Malheureusement, ce statut fait qu’elles connaissent aussi beaucoup de difficultés. En général, ces problèmes sont d’ordre humains, financiers, matériels et techniques... Nous avons donc souligné à l’intention des femmes de Pag la yiri l’importance d’avoir une vision assez claire sur tous ces aspects avant de lancer leur radio communautairerenchérit ce dernier.

Loin d’être démotivé par le chapelet de difficulté égrené par leurs partenaires, les femmes se disent désormais outillées pour faire de leur radio une radio de référence. Nous sommes très contentes d’avoir su ces difficultés avant le démarrage de notre radio communautaire. A l’issu de cette rencontre nous allons nous mettre au travail et prendre en compte tous ce que nous avons appris. Même si nous allons avoir des difficultés nous ferrons en sorte que ce ne soit pas celle que nos partenaires ont relevé affirme Mme Cissé
Aussi nous avons la chance de démarrer avec un partenaire qui travail dans le domaine TIC. Nous allons donc voir dans quelles mesures le potentiel des TIC va nous permettre d’affronter les difficultés soulignées par nos partenaires renchérit elle.
Roukiattou Ouédraogo B-ntic roukiattou@yahoo.fr

Bookmark and Share


Rejoignez-nous sur   
facebook Burkina NTIC   twitter Burkina NTIC    Réseau social ning Burkina NTIC
Agenda des activités
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
wagues

C4C est une coalition d’ONG neerlandaise qui travaille dans le domaine de la Communication pour le changement dans plusieurs pays. cette vidéo montre une activitié d’apprentissage au Burkina avec ses partenaires.

Lettre d'information