Accueil > Présentation > Vie du réseau > Histoires & usages des TIC > Les ordinateurs indiens sont en route

Les ordinateurs indiens sont en route

C’est avec l’aide du gouvernement indien que les entreprises du pays tentent par tous moyens de développer un PC abordable pour les pays en voie de développement, dont la population est encore majoritairement pauvre.

Ces ordinateurs à bas prix concernent en premier lieu les pays les plus demandeurs dans ce secteur, tels que l’Inde, très active dans le domaine, mais aussi la Chine. Ainsi, quatre ans après un premier PC low cost à 200 dollars, le Simputer, la société indienne Encore Software vient de dévoiler trois nouveaux modèles d’ordinateurs portables. Tous sous Linux, ils sont directement soutenus par le gouvernement indien.

Ces ordinateurs portables sont basés sur un processeur Intel Xscale PXA255, de 200 à 400 MHz, dotés de 128 Mo de SDRAM. L’écran LCD fera 7,4", l’engin pesant au total un très modeste 750g, pour une autonomie annoncée de 6 heures sur batterie. Le modèle Mobilis Wireless est même équipé d’un récepteur GPS (!), et d’un modem GPRS. Le tout devrait valoir entre 230 et 280 dollars. Et le prix à l’unité pourrait même baisser si les productions et les ventes sont bonnes, affirme Vinay Deshpande, PDG de Encore. Les deux autres modèles sont légèrement différents : l’un est un écran tout intégré avec clavier externe, l’autre une simple unité centrale à brancher sur un clavier et un moniteur tiers.

Ces ordinateurs n’ont pas de disque dur pour économiser les coûts, tout est stocké dans une mémoire flash. Ainsi, le système Linux présent sur la machine peut offrir le support de plusieurs langues, et plusieurs applications, comme un traitement de texte, un tableur, un navigateur web, un client emails, et un outils de synchronisation avec un PC de bureau classique.

Parallèlement, une autre société indienne, Novatium, est en train de travailler sur un prototype d’ordinateur appelé Nova NetPC. Un portable fin, censé ne pas coûter plus de 100 dollars. L’Inde s’impose ainsi comme le fer de lance du PC low cost, une croisade pour les populations pauvres, qui bénéficiera en premier lieu aux étudiants, selon le gouvernement indien.

Pour accéder à toutes les informations sur les trois modèles d’ordinateur de Encore, rendez-vous sur le site officiel de Encore Software, dont la page consacrée au Mobilis est encore en construction, mais propose quelques photos et un document PDF assez complet.

Jeudi 12 mai 2005 à 15h10, rédigé par Bruno Cormier
Source de l’INformation : EETimes

Bookmark and Share


Rejoignez-nous sur   
facebook Burkina NTIC   twitter Burkina NTIC    Réseau social ning Burkina NTIC
Agenda des activités
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
wagues

C4C est une coalition d’ONG neerlandaise qui travaille dans le domaine de la Communication pour le changement dans plusieurs pays. cette vidéo montre une activitié d’apprentissage au Burkina avec ses partenaires.

Lettre d'information