Accueil > Groupe Gouvernance > Professionnels des TIC : Le RPTIC a un an et beaucoup d’ambitions

Professionnels des TIC : Le RPTIC a un an et beaucoup d’ambitions

Le Réseau des professionnels des technologies de l’information et de la communication (RPTIC) a un an. Créé le 05 Février 2009, il a organisé une assemblée générale ce vendredi 26 février 2010 pour évaluer le chemin parcouru.

Informations, bilan moral et financier de l’an 1 de l’association ont constitué le plat de résistance de cette assemblée générale du réseau. Ce regroupement des passionnés des TIC est né d’une scission. Donc, il fallait travailler vite et bien. Cela passe d’abord par la conformité à la loi. Il est allé très vite. Il a obtenu son récépissé de reconnaissance légale depuis le 29 mai 2009, soit seulement quatre mois après son AG constitutive.

Le Réseau des professionnels des technologies de l’information et de la communication (RPTIC) a passé sa première année à mener des actions de visibilité. De ce fait, elle a rencontré plusieurs personnalités politiques, économiques et du monde des affaires pour se faire connaître et se faire accepter. Une stratégie payante car l’association est reconnue par la Chambre de commerce depuis septembre dernier. « C’est un réseau de passionnés, le bureau fera quelque chose de passionnant pour vous », confie le président Moussa Koné. Elle a aussi fait œuvre utile en contribuant à hauteur de 500 000f pour venir en aide aux sinistrés des inondations du 1er septembre 2009.

Reconnue par le ministère, cette association de professionnels est invitée à contribuer à assainir le secteur des TIC au Burkina. De ce fait, elle est représentée dans la commission chargée de délivrer des agréments dans ce domaine. Les agréments sont répartis dans cinq domaines et 15 catégories soit trois par catégorie (A, B et C). Cette idée émane d’ailleurs du réseau qui veut contribuer réellement à la gestion des TIC sur tous les plans.

En tant qu’acteur, le réseau est convié à participer activement à l’organisation de la Semaine nationale de l’Internet, SNI 2010. Sa contribution est également attendue dans l’organisation du 11 décembre 2010 qui consacrera les 50 années d’indépendance du pays des hommes intègres.

Le RPTIC a déjà participé à plusieurs activités d’envergure nationale et s’impose aujourd’hui comme un partenaire sûr du ministère des postes et des technologies de l’information et de la communication qui l’implique désormais dans la plupart de ses activités. Aussi, il est prévu la mise en place d’un comité d’élaboration des cyberstratégies et les acteurs du domaine ne doivent pas être en marge de la SNI. Le RPTIC entend s’impliquer pleinement.

Cette reconnaissance et cette confiance acquise, il appartient au réseau de travailler beaucoup plus en interne pour renforcer les capacités des entreprises membres. Cela passera par la formation et c’est le prochain pari du réseau.

Le bilan a été salué positivement par les participants de l’AG. Des acquis ont certes, été engrangés mais des insuffisances notoires en matière de communication et de mobilisation des membres ont été constatées. Le bureau a pris bonne note et a promis de rectifier le tir. Le réseau a, après seulement une année de vie, réussi le pari de la reconnaissance et de la légitimation. Il lui appartient maintenant de s’affronter au combat des actions visibles sur le terrain.

Moussa Diallo/Faso-tic.net

Voir en ligne : Faso-tic

P.-S.
Lire aussi : Professionnels des TIC : Un nouveau réseau est né

Bookmark and Share


Ajouter un commentaire ou un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Rejoignez-nous sur   
facebook Burkina NTIC   twitter Burkina NTIC    Réseau social ning Burkina NTIC
Agenda des activités
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
wagues

C4C est une coalition d’ONG neerlandaise qui travaille dans le domaine de la Communication pour le changement dans plusieurs pays. cette vidéo montre une activitié d’apprentissage au Burkina avec ses partenaires.

Lettre d'information