Accueil > Groupe Gouvernance > Tourisme électronique : assurer la vente des potentialités sur la (...)

Tourisme électronique : assurer la vente des potentialités sur la toile

La Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED) conjointement avec le ministère de la Culture, du Tourisme et de la Communication (MCTC), organise un séminaire sur le tourisme électronique au profit des acteurs intervenant dans ce secteur économique. C’est du 8 au 12 juin à Ouagadougou.

Les chefs d’entreprises des Technologies de l’information et de la communication (TIC), les responsables d’hôtellerie, les cadres du ministère de la Culture, du Tourisme et de la Communication (MCTC), les responsables de téléphonie mobile veulent construire ensemble une destination touristique visible, accessible et compétitive
Le ministre Filippe Savadogo (au milieu) entouré de François Bayloq (à droite) et de Babacar Cissé entendent donner un coup d’accélérateur au tourisme électronique.

sur Internet et dans les canaux de distribution. C’est dans cette optique que se justifie le séminaire de formation et de familiarisation avec le tourisme électronique du 8 au 12 juin 2009 à Ouagadougou pour donner aux acteurs du privé et du public les outils nécessaires. Et ceci dans la perspective de créer un environnement favorable au partenariat qu’exige l’apparition du tourisme burkinabè sur la toile.

A en croire le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication, M. Filippe Savadogo, seules les destinations qui auront su s’organiser et fédérer leurs offres touristiques dans un système de gestion efficace pour l’offrir sur le web répondant au mieux aux attentes de la nouvelle génération de citoyens du monde : les internautes.

"Le Burkina Faso avec quatre cent mille (400 000) visiteurs en 2007 et plus de quarante-trois (43) milliards de F CFA de recettes compte 293 unités d’hébergement et nourrit les ambitions de porter le nombre de visiteurs à un million d’ici à quinze ans", a souligné le ministre Savadogo. Il a révélé que pour atteindre cet objectif, une nouvelle politique de développement assortie d’un plan d’action vient d’être validée et sera soumise à l’adoption du gouvernement au cours du troisième trimestre de 2009.

Ce présent séminaire va permettre de prendre la mesure des possibilités et opportunités ouvertes au secteur du tourisme au Burkina Faso par les TIC et Internet. Et le représentant de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED), M. François Bayloq de soutenir que la rencontre offre aux trente-trois participants la possibilité d’élargir leurs perspectives de développement et favorise leur entrée dans le tourisme électronique.

Pour le représentant-résident du système des Nations unies, Babacar Cissé, il s’agit d’offrir aux pays africains l’aubaine de présenter des images positives de leur continent.

"On leur renvoie la possibilité d’exposer leurs potentialités touristiques sur la toile de façon à y attirer des touristes", a-t-il précisé. Selon lui, les acteurs concernés devront maîtriser la technique de promotion du tourisme électronique au sortir de ce séminaire.

Aimée Florentine KABORE
source : www.sidwaya.bf

Bookmark and Share


Ajouter un commentaire ou un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Rejoignez-nous sur   
facebook Burkina NTIC   twitter Burkina NTIC    Réseau social ning Burkina NTIC
Agenda des activités
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
wagues

C4C est une coalition d’ONG neerlandaise qui travaille dans le domaine de la Communication pour le changement dans plusieurs pays. cette vidéo montre une activitié d’apprentissage au Burkina avec ses partenaires.

Lettre d'information