Accueil > Groupe télécentres > Un réseau fort des Télécentres communautaires du Burkina se (...)

Un réseau fort des Télécentres communautaires du Burkina se dessine…

Les 23 et 24 novembre dernier s’est tenu pour la deuxième fois, une rencontre des gestionnaires/animateurs des télécentres communautaires du Burkina Faso.

Cette rencontre qui a réuni plus d’une vingtaine (27) de participants avait entre autres pour objectif de définir la vision, la mission et les objectifs du futur réseau. Elle a aussi été le cadre d’un partage fructueux d’expériences, de connaissances mais aussi de compétences entre les nombreux participants.

Aussi, il faut retenir que l’atelier a largement atteint les objectifs fixés et mieux on peut dire que les résultats atteints sont au delà de ceux attendus.

En effet, outre la définition de la vision, mission et objectifs du réseau, les gestionnaires ont aussi développé les grands points d’un plan d’action qui sont principalement axés sur la visibilité, le renforcement des capacités, le plaidoyer et lobbying, enfin la partenariat.
En attendant de partager avec vous les conclusions détaillées (le compte rendu) de l’atelier, je livre ici les grandes lignes.

Vision du futur réseau :

Un dynamique réseau burkinabé de télécentres communautaires facilitant le développement, le partage et l’utilisation de modèles, de méthodes, d’applications, de solutions, d’outils et de ressources, adaptés et applicables répondant à leurs principaux défis actuels, permettant de renforcer leur capacités de développement ainsi que leur capacité d’assurer plus facilement leur pérennité à long terme. Un réseau qui participe à la construction d’une société burkinabé où toues les populations ont accès aux TIC, les utilisent de façon efficientes et efficace.



Mission :
Promouvoir à l’accès et l’usage des TIC et aux services universels pour le développement par le renforcement des télécentres communautaires du Burkina et leur permettre de jouer pleinement leur rôle d’acteur de développement et de structures de service public.

Objectifs :
-  Accroître les capacités techniques, financière et managériale des télécentres communautaires du en centrant d’abord l’action sur les facteurs de motivation, les compétences et sur le réseautage des gestionnaires de télécentres communautaires
-  Faciliter l’échange d’informations et de connaissances entre les gestionnaires de télécentres à travers la formation, l’éducation et le réseautage des acteurs.
-  Contribuer à la formulation et la mise en œuvre des politiques sur les TIC et de développement à travers des activités de lobbying et de plaidoyers
-  Militer pour l’adoption d’un texte juridique et autres régimes propices pour la promotion des télécentres communautaires au Burkina Faso.
-  Développer des partenariats et des capacités de collecte de fond pour assurer une durabilité des télécentres.

Les participants ont aussi échangé sur les thèmes de durabilité des télécentres et de l’entreprenariat social. A ce propos donc, ils ont tous été unanime à dire que les deux sont liés c’est-à-dire pour eux, l’entreprenariat social est une solution évidente pour la durabilité des télécentres.
Une définition des deux termes a été donnée selon le contexte Burkinabé.
Durabilité des Télécentres : C’est le fait pour un télécentre d’exister dans le temps (à long terme) en proposant des services à valeurs ajoutés adaptés aux besoins de la communauté et dont les ressources obtenues lui permette de faire face aux différentes charges.

Entreprenariat social : C’est le fait de fonctionner comme une entreprise mais la différence est que les recettes obtenues sont réinvesti dans le télécentre (renouvellement des équipements par exemple) ou au sein de la communauté.

Des séances pratiques en maintenance informatique et en utilisation du logiciel de gestion de cybercafé CYbera ont été également faites.



Enfin pour terminer, chaque gestionnaire de télécentres présent a pris l’engagement d’initier une action concrète d’ici le prochain atelier pour assurer une certaine durabilité de leur structure. C’est en occurrence :
- identifier une structure (ONG, collectivité locale, institution ou une structure administrative) au niveau local,
- échanger avec les responsables afin d’identifier les besoins en matière d’utilisation des TIC que le télécentre peut combler afin de proposer un partenariat durable.

Exemple : Permettre à un infirmier du village d’échanger avec un médecin pour avoir plus des informations sur la prescription d’un nouveau produit pharmaceutique ou avec un responsable administratif dans la capitale sur la situation de son dossier d’avancement… ou encore un chef coutumier qui résout un litige d’un autre village sous sa gouverne sans déplacer l’une ou l’autre des parties.

Malick Sawadogo

Bookmark and Share


Rejoignez-nous sur   
facebook Burkina NTIC   twitter Burkina NTIC    Réseau social ning Burkina NTIC
Agenda des activités
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
wagues

C4C est une coalition d’ONG neerlandaise qui travaille dans le domaine de la Communication pour le changement dans plusieurs pays. cette vidéo montre une activitié d’apprentissage au Burkina avec ses partenaires.

Lettre d'information