Accueil > Présentation > Vie du réseau > Actualités du réseau > Visite de Mlle B. Marcilly à Ouahigouya : Priorité pour les TIC à (...)

Visite de Mlle B. Marcilly à Ouahigouya : Priorité pour les TIC à l’intérieur du pays

Le 23 avril 2005, la représentation provinciale du Réseau Burkina-ntic à Ouahigouya.à été honorée par la visite d’une délégation venue s’enquérir des activités de ce démembrement En effet, c’est la Maison des Jeunes et de la Culture de Ouahigouya
( M.J.C.O), qui a servi de cadre à la dite rencontre.
Cette délégation composée de Mme ZIO Amélie, coordonnatrice de Yam-Pukri, de Mlle Bénédicte Marcilly, Chargée du programme Partage des connaissances à l’IICD et de Ouédraogo Saïdou, Membre du réseau a pu s’entretenir avec la Cellule provinciale du réseau dans le Yatenga qui a à sa tête Monsieur DAH Odilon B., membre du Réseau des Organisations de la Société Civile pour le Développement ( RESOCIDE ).
L’ordre du jour de la rencontre était axée autour des points suivants :
1.Présentation de l’IICD,
2.Bilan des activités de la représentation provinciale,
3.Perspectives
4.Visite de sites
Après le mot de bienvenue de Monsieur DAH Odilon, et la présentation des membres du réseau burkina-ntic présents à la rencontre,, parole a été donné à Mlle Marcilly pour faire un exposé sur l’IICD.
Ce qu’il importe de retenir est que l’IICD est un institut international basé à La Haye aux Pays - Bas, qui appuie les Pays en Voie de Développement ( P.V.D.) à travers quatre volets essentiels : l’Éducation et l’Agriculture, le Renforcement des Capacités, le Monitorage et l’Évaluation ainsi que le Partage des Connaissances ( Knowledge Sharing ).
Au Burkina Faso, c’est l’association YAM - PUKRI qui coordonne le Programme LIEN (Partage des informations, connaissances et expériences en matière de TIC pour le Développement). .

Quant aux membres du réseau à Ouahigouya, ils ont à travers des activités telles que L’organisation de jeu radiophoniques, la distribution gratuite des bulletins du réseau, la participation à l’enquête sur la fracture numérique de genre en Afrique de l’Ouest et au Cameroun travaillé à informer, sensibiliser et former les populations sur les NTIC

Après ces échanges qui ont duré plus de quatre ( 04 ) heures d’horloge, la délégation et ses hôtes se sont ébranlés sur le terrain afin de constater de visu l’impact des différentes activités qui y sont menées.
Ainsi, au cyber de la Poste, la délégation a pu échanger avec la responsable sur l’impact des activités du réseau sur les internautes. Impact positif de l’avis de celle-ci quoiqu’elle déplore l’insuffisance des bulletins.
Même son de cloche dans les autres cybers et télécentres visités.
La série de visites a pris fin au niveau de la Radio de l’Amitié où l’idée d’un accord de partenariat est en conception qui sera scellé très prochainement. Le chef de la grille des programmes de cette Radio dit à la délégation toute sa satisfaction qui une telle initiative combien novatrice et éducative. De son avis la densité des appels téléphoniques des auditeurs à cette émission montre combien elle passionne et intéresse le auditrices et auditeurs de sa chaîne.

C’est sur note de satisfaction générale que la délégation a pris congé de ses hôtes aux environs de 16 Heures.

Pour BURKINA-NTIC

Odilon B. DAH

Bookmark and Share


Rejoignez-nous sur   
facebook Burkina NTIC   twitter Burkina NTIC    Réseau social ning Burkina NTIC
Agenda des activités
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
Module 1 Formations Gestion de projets assistés par l’ordinateur Session 1.1- Entreprenariat avec les logiciels libres : de l’idée à (...)
 
wagues

C4C est une coalition d’ONG neerlandaise qui travaille dans le domaine de la Communication pour le changement dans plusieurs pays. cette vidéo montre une activitié d’apprentissage au Burkina avec ses partenaires.

Lettre d'information