Dev-Blog

La femme qui voulait son téléphone portable Floby

C’est une histoire vraie. Dans un village du Burkina arrosé par les GSM , la fièvre des portables chauffe les corps et les esprits.

C’est ainsi qu’une femme s’est vue refuser l’achat du portable à la mode dénommé Floby, du nom d’un chanteur renommé de la place. On avait transféré dans les cartes mémoires de ce téléphone de la musique Burkinabè, des images et des vidéos pas très catholique et toutes les femmes , enfin presque toutes les avaient et on entendait partout résonner la musique qui sortait par les petits hauts parleurs des gadgets modernes ;

Fatimata est l’une des rares à ne pas en posséder et sa colère et envie montèrent d’un cran. Elle fit tout et rien : grève de la faim, grève de la cuisine, grève du sexe et rien. Son monsieur lui dit qu’il n’avait pas les 15.000 FCFA pour lui acheter le téléphone.
Dépitée, elle laissa le jour du marché où elle savait que le vendeur des téléphones n’était pas bien loin, recommença son hystérie et devenue folle, se laissa tomber dans un puit perdu.

Le branle bas commença pour l’aider à sortir et elle refusa catégoriquement tout secours, bien qu’un peu secouée et couverte de petites blessures avec cette chute intentionnelle de 6 mètres, la hauteur d’un bâtiment à un niveau. Elle hurla que tant qu’elle n’aura pas son portable Floby, elle préfère rester dans son trou. Le mari en désespoir de cause emprunta 15.000 CFA et alla offrir le portable en l’attachant à une corde pour la faire descendre dans le puit.
Enfin, calmée et résignée, elle accepta les secours, un petit sourire au coin des lèvres.

Risquer sa vie pour un portable, pour être comme les autres, quelle histoire !

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

L’Université Ouaga 2 a célébré ses meilleurs étudiants au cours d’une cérémonie organisée, ce mardi 3 octobre 2017, en partenariat avec l’ONG sud-coréenne (...)
La seconde édition du challenge Digital Africa vient d’être lancée. Le concours d’innovations qui vise à relever le défi de la transition numérique en (...)
C’est parti pour les COFAN, les Conférences au Faso sur le Numérique. Organisé par le ministère du développement de l’économie numérique et des postes (...)
Le président directeur général de « BAKOU LOGISTICS », Mamadou Banakourou Traoré, vient de lancer une pétition afin que l’Assemblée nationale adopte une (...)
Comme chaque année Yam-Pukri a une fois de plus respecté la tradition en accueillant pendant trois semaines ( 07 au 30 Aout 2017) des jeunes de 12 (...)
Après l’ordinateur calebasse, les tapis de souris en cuir Burkinabè, les sacs d’ordinateurs en cuirs et en tissu Bogolan, la cellule technique et (...)
Une unité centrale avec une carte Ncomputing, 6 écrans, des claviers et souris, tel est le lot de matériels que Yam Pukri a remis à l’association (...)
Un groupe de jeunes conduit par Wendpanga Roger Zoundi, un Ingénieur des données en formation, s’est formalisé en association avec Conseil (...)
L’analyse de la situation alimentaire de l’Afrique fait ressortir un état paradoxal. Malgré les immenses potentialités dont dispose le continent (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC