Dev-Blog

La femme qui voulait son téléphone portable Floby

C’est une histoire vraie. Dans un village du Burkina arrosé par les GSM , la fièvre des portables chauffe les corps et les esprits.

C’est ainsi qu’une femme s’est vue refuser l’achat du portable à la mode dénommé Floby, du nom d’un chanteur renommé de la place. On avait transféré dans les cartes mémoires de ce téléphone de la musique Burkinabè, des images et des vidéos pas très catholique et toutes les femmes , enfin presque toutes les avaient et on entendait partout résonner la musique qui sortait par les petits hauts parleurs des gadgets modernes ;

Fatimata est l’une des rares à ne pas en posséder et sa colère et envie montèrent d’un cran. Elle fit tout et rien : grève de la faim, grève de la cuisine, grève du sexe et rien. Son monsieur lui dit qu’il n’avait pas les 15.000 FCFA pour lui acheter le téléphone.
Dépitée, elle laissa le jour du marché où elle savait que le vendeur des téléphones n’était pas bien loin, recommença son hystérie et devenue folle, se laissa tomber dans un puit perdu.

Le branle bas commença pour l’aider à sortir et elle refusa catégoriquement tout secours, bien qu’un peu secouée et couverte de petites blessures avec cette chute intentionnelle de 6 mètres, la hauteur d’un bâtiment à un niveau. Elle hurla que tant qu’elle n’aura pas son portable Floby, elle préfère rester dans son trou. Le mari en désespoir de cause emprunta 15.000 CFA et alla offrir le portable en l’attachant à une corde pour la faire descendre dans le puit.
Enfin, calmée et résignée, elle accepta les secours, un petit sourire au coin des lèvres.

Risquer sa vie pour un portable, pour être comme les autres, quelle histoire !

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

La Banque mondiale soutient le Programme national d’investissement agricole (PNIA) à travers son volet e-agriculture. Cette agriculture numérique, (...)
Pour Ken Lohento, de la documentation à l’agriculture, il n’y a qu’un pont : les technologies de l’information et de la communication. A 44 ans, il (...)
IDE@L Burkina , c’est le projet Innovation, Développement Agricole et Liens vers marché pour les jeunes au Burkina Faso porté par Yam-Pukri et (...)
Le ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, a officiellement lancé, ce vendredi 30 mars 2018 à Ouagadougou, une plateforme (...)
Au Burkina Faso, l’agriculture constitue l’un des secteurs économiques où plusieurs solutions TIC (Technologies de l’information et de la (...)
L’actualité technologique au Burkina Faso en 2017 a été marquée par plusieurs activités TIC, innovations et mises au point d’applications et (...)
Quand on cherche un équipement (matériel ou logiciel), on fait souvent la part des choses entre le matériel/logiciel professionnel et le (...)
Chers(ères) professeurs, enseignants(es), étudiants(es) et personnel administratif de l’IPD-AOS, je vous souhaite une bonne année 2018. Je remercie (...)
Avez-vous besoin de savoir comment bien préparer vos terres pour cultiver une certaine plante ? Ou de savoir quelles semences utiliser ? Ou de (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC