Agenda

Formation web 2.0 : 7-14-21-28 septembre 2015

Lieu : Yam Pukri (YP), Ouagadougou, Burkina Faso

Dates 7-14-21-28 septembre 2015

L’innovation technologique évolue à un rythme effréné. Des applications internet simples, basées sur les logiciels libres, ainsi que des services conçus pour améliorer la collaboration en ligne sont maintenant disponibles pour le grand public à peu de frais ou gratuitement. Ces nouveaux services et applications en ligne sont connus sous les vocables « Web 2.0 » et « Médias Sociaux » ; ils facilitent l’accès à l’information, la collaboration à distance pour la création, le partage et la publication de l’information.

Le Centre technique de coopération agricole et rurale ACP-UE (CTA) a pour mandat de faciliter l’accès et la diffusion de l’information dans les domaines de l’agriculture et du développement rural dans 78 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), incluant le Burkina Faso. Appuyer l’adoption des applications Web 2.0 et des médias sociaux représente une grande opportunité pour répondre à cette mission.

Le CTA, en collaboration avec le Yam Pukri (YP), organise au cours du mois de septembre 2015 une formation baptisée « Opportunité d’apprentissage du Web 2.0 et aux Médias Sociaux ». Les participants seront initiés à une sélection d’applications du Web 2.0 et apprendront à les utiliser de manière pratique. Ils auront l’opportunité de suivre et de prendre part à la pratique de ces applications innovantes et pourront expérimenter les possibilités de leur utilisation dans un cadre professionnel.

L’organisation de ces formations s’inscrit dans le cadre des initiatives du CTA pour soutenir les organisations des pays ACP afin qu’elles puissent mieux accéder à l’information, mieux la partager et entretenir leurs réseaux de manière plus efficiente.

Contenu de l’Opportunité d’apprentissage :

Web 2.0, concepts, principes, enjeux pour l’accès à l’information dans les pays en développement ;
le RSS et les lecteurs de flux ;
la collaboration et la production de connaissance via les Wiki, exemple de Wikipedia
L’usage des plates-formes comme Google Docs ;
Les usages des réseaux sociaux tels que Facebook (compte individuel et Page professionnelle), LinkedIn, Twitter ;
Les usages de Skype ;
La cartographie en ligne (inscription, localisation d’institutions, etc.) avec Google Map
La création de blogs avec Blogger.
L’auto-apprentissage du Web 2.0 : introduction au module IMARK « Web 2.0 et médias sociaux pour le développement »

Eligibilité – Responsabilités

La participation à l’Opportunité d’apprentissage est gratuite sous réserve d’acceptation par les organisateurs. Les candidats sélectionnés recevront une confirmation de leur participation.

Qui peut y participer ? Critères

Être activement engagé(e) dans le secteur agricole (chaînes de valeur, politiques), le développement rural, la gestion des ressources naturelles, la conservation de la biodiversité, l’information - communication, y compris les TIC pour le développement (TICpD) ;
Être initié(e) à l’informatique et être familiarisé(e) à la navigation sur l’internet ;
Avoir un accès régulier à, ou mieux, posséder un ordinateur connecté à l’internet ;
Avoir une adresse électronique active ;
Pouvoir prendre en charge les frais logistiques liés à la participation à l’événement, si nécessaire (voir ci-dessous) ;
Résider au Burkina Faso.

Les candidatures des personnes jouant un rôle lié à la formation dans leurs institutions seront examinées avec attention (afin de favoriser une retransmission des compétences acquises). La candidature des femmes est aussi vivement encouragée.

Responsabilités

Les participants s’engagent à prendre en charge par eux-mêmes les coûts liés à leur déplacement et séjour (si nécessaire) à Ouagadougou. Les organisateurs ne fournissent que la pause-café et le déjeuner durant les cinq jours de l’Opportunité d’apprentissage. Pendant l’événement, outre que le déjeuners et le rafraîchissements, les organisateurs fourniront des publications du CTA et du matériel didactique divers.

Inscription

Les personnes intéressées à participer doivent s’inscrire ici.

Dans la même rubrique

logo
logo
logo
logo
logo
logo
logo
logo
logo

Dans d'autres rubriques

LES DERIVES ACTUELLES DE LA COOPERATION INTERNATIONALE ET DE L’AIDE AU DEVELOPPEMENT Par Fernand VINCENT, Président de la Fondation de l’Institut (...)
Ce vendredi 27 juillet 2018, Aminata Ouédraogo, étudiante à l’Institut panafricain d’études et de recherche sur les médias, l’information et la (...)
L’Internet est désormais incontournable dans le fonctionnement des institutions. Seulement, sa gouvernance pèche par endroits, du fait des (...)
La Banque mondiale soutient le Programme national d’investissement agricole (PNIA) à travers son volet e-agriculture. Cette agriculture numérique, (...)
Pour Ken Lohento, de la documentation à l’agriculture, il n’y a qu’un pont : les technologies de l’information et de la communication. A 44 ans, il (...)
IDE@L Burkina , c’est le projet Innovation, Développement Agricole et Liens vers marché pour les jeunes au Burkina Faso porté par Yam-Pukri et (...)
Le ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, a officiellement lancé, ce vendredi 30 mars 2018 à Ouagadougou, une plateforme (...)
Au Burkina Faso, l’agriculture constitue l’un des secteurs économiques où plusieurs solutions TIC (Technologies de l’information et de la (...)
L’actualité technologique au Burkina Faso en 2017 a été marquée par plusieurs activités TIC, innovations et mises au point d’applications et (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC