Technologies

Le réseau social de Viber arrive en Afrique avec Youssou Ndour, Jumia, d’autres personnalités et marques africaines

L’Afrique émet ses premiers posts sur « Public Chats », le nouveau réseau social que Viber vient d’étendre au continent africain et au Moyen-Orient. « Les marques, célébrités et personnalités publiques d’Afrique sont invitées à rejoindre Public Chats pour découvrir les conversations en direct », indique Viber dans un communiqué de presse publié ce 19 janvier 2016.

Avec« Public Chats », Viber a amorcé une nouvelle étape de son déploiement mondial. Il s’agissait jusqu’ici d’une application de messagerie et d’appels qui revendique plus de 664 millions d’utilisateurs à travers le monde. En lançant son réseau social en Afrique, Viber met en avant la possibilité d’atteindre « un public local et régional ».

« Les Public Chats sont des discussions en direct que les utilisateurs de Viber peuvent suivre, aimer et partager avec leur communauté », explique Viber. Les conversations de « Public Chats » sont possibles à partir de l’application Viber.

Agence Ecofin

Le nouveau réseau social a été lancé en Afrique avec plusieurs personnalités, célébrités et marques du continent. C’est le cas du Sénégalais Youssou Ndour, star mondiale de la musique, ou encore de Jumia, l’une des plus grandes plateformes de e-commerce.

D’autres partenaires ont été sélectionnés au niveau panafricain et dans des pays tels que l’Afrique du Sud, le Kenya, le Nigéria, le Ghana, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et l’Égypte. Il y a des médias, notamment les plateformes AllAfrica.com et TRUE Africa. Il y a aussi Bella Naija, média de life style au Nigéria, Filfan, plateforme de divertissement en Égypte, la radio Live Fm au Ghana, wiwsports.com, le portail d’information sportive au Sénégal ou encore l’organisation Brand Africa.

Parmi les personnalités, « Public Chats » compte déjà l’actrice et mannequin Vanessa Haywood en Afrique du Sud, le présentateur radio et bloggeur kenyan Xtian Dela, le chanteur ivoirien Serge Beynaud, le styliste Louis Philippe de Gagoue ou encore le photographe Gareth Pon.

« Le Moyen-Orient et l’Afrique sont des marchés importants », affirme le directeur Marketing de Viber, Mark Hardy.

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

LES DERIVES ACTUELLES DE LA COOPERATION INTERNATIONALE ET DE L’AIDE AU DEVELOPPEMENT Par Fernand VINCENT, Président de la Fondation de l’Institut (...)
Ce vendredi 27 juillet 2018, Aminata Ouédraogo, étudiante à l’Institut panafricain d’études et de recherche sur les médias, l’information et la (...)
L’Internet est désormais incontournable dans le fonctionnement des institutions. Seulement, sa gouvernance pèche par endroits, du fait des (...)
La Banque mondiale soutient le Programme national d’investissement agricole (PNIA) à travers son volet e-agriculture. Cette agriculture numérique, (...)
Pour Ken Lohento, de la documentation à l’agriculture, il n’y a qu’un pont : les technologies de l’information et de la communication. A 44 ans, il (...)
IDE@L Burkina , c’est le projet Innovation, Développement Agricole et Liens vers marché pour les jeunes au Burkina Faso porté par Yam-Pukri et (...)
Le ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, a officiellement lancé, ce vendredi 30 mars 2018 à Ouagadougou, une plateforme (...)
Au Burkina Faso, l’agriculture constitue l’un des secteurs économiques où plusieurs solutions TIC (Technologies de l’information et de la (...)
Chers(ères) professeurs, enseignants(es), étudiants(es) et personnel administratif de l’IPD-AOS, je vous souhaite une bonne année 2018. Je remercie (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC