E-éducation

Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au service de la réforme éducative Burkinabé.

Ce mardi 28 septembre 2010 a eu lieu à la direction générale des inspections et de la Formation des personnels de l’éducation (DGIFPE) située à l’immeuble Banda du quartier 1200 Logements de Ouagadougou, l’inauguration du Centre de ressources numériques pour l’Enseignement secondaire (CERNES).

Il faut dire que ce centre est la conséquence positive d’un partenariat entre l’Institut international pour la Communication et le développement (IICD) et le Ministère de l’Enseignement secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique (MESSRS) à travers la Direction générale des Inspections et de la Formation des Personnels de l’Éducation (DGIFPE) depuis 2006.

En effet, en juillet 2006, un atelier table ronde a été organisé à Loumbila. Il a été l’occasion d’échange et de partage des expériences avec tous les acteurs des TIC pour l’enseignement secondaire au Burkina Faso ainsi qu’une réflexion sur les perspectives d’intégration des Technologies d’Information et de la Communication (TIC).

Suite à cet atelier, un document stratégique intitulé « Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans l’Enseignement secondaire au Burkina Faso » a été élaboré en 2007.

À partir de ce document naquit le Projet de Centre de ressources numériques pour l’enseignement secondaire (CERNES). Prévu pour durée de cinq ans incluant une phase pilote d’une année.

Ce projet a débuté en 2009 et prendra fin en 2014 avec pour partenaire technique et financier, l’Institut international de la communication pour le développement (IICD) et bien d’autres partenaires techniques tels que ZCP informatique pour la mise à disposition de son expertise en TIC et Éducation, la firme Américaine Ncomputing qui a fait un don de 20 terminaux et des équipements de relais, l’entreprise Hugotech pour l’installation des équipements et du transfert de compétences pour l’utilisation et l’entretien de ces équipements, enfin le ministère des postes et des technologies de l’information et de la communication (MPTIC) qui met à la disposition du CERNES une connexion Internet haut débit.

Ainsi donc, après la phase pilote qui a été jugée satisfaisante, comme l’a si bien laissé entendre le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique Mr Luc YE dans son discours : « les résultats de la première année de mise en œuvre du projet sont suffisamment satisfaisants et laissent présager d’une plus grande consolidation du projet » ; cette matinée du 28 septembre a été marquée par l’inauguration du CERNES.

L’objectif principal de ce centre est de mettre à la disposition de la communauté éducative, des contenus numériques pédagogiques et des produits de qualité conformes aux orientations du système éducatif.

C’est dans cette optique que le Directeur Général des Inspections et de la Formation des Personnels de l’Éducation Mr François Passourlye a noté l’importance de ce centre pour tous les encadreurs pédagogiques, enseignants, élèves et chefs d’établissement, etc. : « La cérémonie d’inauguration du centre de ressources numérique constitue un évènement majeur non seulement pour la direction générale des inspections et de la formation des personnels de l’éducation ainsi que pour le partenaire IICD mais aussi, et surtout pour tout le système éducatif engagé dans la réforme ».

Par ailleurs, Mr François LAUREYS, représentant de IICD a quant à lui révélé les trois fonctions clefs de ce centre : « La première activité du CERNES est d’identifier les ressources disponibles, de les numériser, de les catégoriser et de les proposer aux parties prenantes dans une base de données accessible à travers le biais de l’Internet.
Une deuxième activité est de former et de familiariser un nombre d’acteurs (…) sur l’utilisation de ce dépositoire numérique de ressources.
Enfin, une troisième activité phare du CERNES sera dans une seconde phase de favoriser le développement de nouveaux contenus et de nouvelles ressources numériques ».

En outre, la volonté et l’engagement du gouvernement Burkinabé à travers le MESSRS à l’utilisation des TIC dans l’éducation des burkinabés a été une évidence.

En effet, le Secrétaire général du Ministère de l’Enseignement secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique a souligné la détermination du gouvernement à l’utilisation des TIC dans la reforme éducative Burkinabé : « Les autorités burkinabés ont très tôt marqué leur volonté d’intégrer l’informatique et plus les TIC dans l’éducation. En témoignent les différentes initiatives entreprises depuis deux décennies ».

Il a par ailleurs invité les uns et les autres à profiter des bienfaits du CERNES : « Je vous invite tous à vous impliquer pour son bon fonctionnement en occupant l’espace qui vous est réservé ».
Ces interventions patentes ont été suivies de la visite de la nouvelle salle d’informatique de la DGIFPE.

Nous avons pu assister à une présentation théorique et pratique du fonctionnement de ladite salle par Mr ZIDA. Autorités, partenaire et invités ont suivi avec attention l’explication de Mr ZIDA. Il a également rassuré l’assistance sur la question sécuritaire du serveur : « Visiblement le serveur ne se trouve pas dans cette salle, le serveur se trouve au MPTIC dont la connexion est sécurisée ».

Deux ordinateurs portables ont été remis au lycée technique de Ouagadougou et au lycée Philipe Zinda KABORE. Les représentants de ces deux lycées ont ouvertement laissé paraître leurs satisfactions à travers des mercis et de sourires.

L’on peut dire que cette cérémonie a été un succès, en plus des agréments technico intellectuels, un cocktail a été gracieusement offert.
Nous souhaitons bonne chance au projet IICD/MESSRS.

ILBOUDO Wendemi Pascaline
Yam Pukri

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

5 giga de données consommées en 24h ou 48h sur téléphone mobile, 5 giga de données consommées sur modem 4G, il est fréquent que des consommateurs (...)
L’association Yam Pukri, en collaboration avec le Centre technique de coopération agricole et rurale, a fait le bilan de la première année de la (...)
La guerre entre GOOGLE et HUAWEI nous rappelle gentiment que ce n’est pas très sûr ni garanti de dormir éternellement sur la natte du voisin. il est (...)
Intelligence artificielle ,le géant américain va installer à Accra, au Ghana, son premier labo spécialisé en intelligence artificielle. But : répondre (...)
Communiqué de presse La 4ème édition du Salon International des Professionnels de l’Economie Numérique (SIPEN) aura lieu les 16 & 17 Avril à (...)
Poste proposé : Stage / Marketing communication Stage rémunéré Dans le cadre du développement de ses activité, une entreprise évoluant dans les (...)
Il est 18H, ce Jeudi 31 Janvier 2019, les membres et sympathisants du réseau BurkinaNTIC sont réunis à Yam-Pukri pour la soirée TIC. Discuter sur (...)
Avec le Web et surtout les réseaux sociaux, la prudence doit être de règle pour éviter de trop contaminer la toile en fausses informations et (...)
Les TIC au Burkina Bref regard de 2018 Par Sylvestre OUEDRAOGO Pour la cinquième fois, le réseau Burkina ntic organise une soirée TIC afin (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC